Learn as if you will live forever, live like you will die tomorrow.

   +1 555 87 89 56   80 Harrison Lane, FL 32547

HomeBlogUncategorizedL’ange de l’éternel monte sur un cheval roux

L’ange de l’éternel monte sur un cheval roux

ZACHARIE 1:8-11

Et ils s’adressèrent à l’ange de l’Éternel, qui se tenait parmi les myrtes, et ils dirent: Nous avons parcouru la terre, et voici,

toute la terre est en repos et tranquille.

Introduction

Le 24em jour du onzieme mois, qui est le moi de Shebath, en la seconde année de Darius, la parole de l’Eternel vint a Zacharie le prophète, fils de Berekia, fils d’Iddo.

  • Zachari semble avoir ses visions dans une seule nuit
  • le monde est plongee dans les ténèbres les plus profond

le prophète voit un homme monte sur un cheval roux. V11 cet homme est l’ange de l’Eternel. ce nom est appliquée dans tout l’AT

au représentant symbolique du Christ, avant sa manifestation comme homme dans ce monde.

le cheval roux sur lequel il est montée et les chevaux qui suivent sont les esprits qui administrent providentiellement les empires des nations.

  • l’esprit de l’ange de l’Eternel préside a l’action de toutes les autres puissances angéliques employés par Dieu dans ce but.

le roux ou couleur rouge, implique a la foi la pensée du jugement et de purification en grâce.

l’ange se tenait parmi les myrtes ceci a trait a la restauration qui suit le jugement.

Neh. 8:15, le peuple, restaure partiellement, est appelé a apporter des branches d’oliviers de myrtes et de palmier pour célébrer la fête des tabernacles.

Esaie 41: 19 . l’Eternel met fin a la désolation d’Israël, le restaure et fait croitre dans le désert, le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier. la restauration arrivera quand les chevaux auront accompli leur tache, mais c’est avant tout l’ange qui se tient au milieu de myrtes qui a continuellement sous les yeux la bénédiction finales.

Nous avons intérêt a considérer l’ange de l’Eternel qui se tient au milieu des myrtes nous le connaissons dans la personne de Jésus qui n’arrête pas ses yeux sur notre ruine, mais se réjouit du moment ou il se présentera son épouse sans tache, ni ride, ni rien de semblable. Les chevaux sont envoyées pour se promener sur terre; ils prennent connaissance de l’état

des nations et en réfère a qui de droit; ils administrent les empires, selon les voies mystérieuses de Dieu, inconnues de tous, sinon de celui qui les dirige.

2. Tout est calme:  une paix apparente

1 Thess 5:3 quand les hommes diront: paix et sureté! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. ce jour ne peut nous atteindre: ne crains pas, est il dit, la frayeur subite, ni la ruine des méchants quand elle surviendra; car l’Eternel sera ta confiance, et li te gardera ton pied d’être pris prov.3:25,26.

Nous serons comme Noe dans l’arche luc 17:26,27 mais eux, au moment ou il leur il leur semblera que la terre est enfin en securite, seront detruits.

Ce verset confirme la déclaration du verset précédent : le jour du Seigneur vient à l’improviste.

La destruction qui fondra sur les hommes a deux caractéristiques : elle est subite et sans échappatoire possible.

« Quand ils diront… » : ce sont les incrédules, non les croyants !

Après l’enlèvement des saints, il y aura sur la terre un temps dans lequel les hommes seront amenés à croire à la paix et à la sécurité.

Le rêve de l’humanité semblera s’être réalisé. Déjà actuellement, nous assistons à toutes sortes d’efforts des nations pour établir la paix. Après l’enlèvement des saints, le chef de l’empire romain futur (voir entre autres Apoc. 13:1 et suivants) aura une telle emprise sur les hommes qu’ils lui feront aveuglément confiance.

La politique et les capacités de cet homme donneront l’illusion que la paix et la sécurité sont enfin réalisées. Mais le principe divin demeure :

« Il n’y a pas de paix… pour les méchants » (És. 48:22 ; 57:21).

La paix qu’ils penseront avoir ne sera qu’une illusion et la sûreté sur laquelle ils se reposeront se révélera être une tromperie. Le jugement viendra sur eux comme une subite destruction ; son arrivée est comparée aux douleurs qui surviennent à une femme enceinte. Le changement sera dramatique et foudroyant.

Une catastrophe d’une ampleur jusque-là inconnue fondra sur ce monde. Ce sont les jugements qui introduisent le jour du Seigneur et qui précèdent immédiatement sa venue sur cette terre.

L’Apocalypse nous décrit abondamment ces jugements, à commencer par ceux qui sont déclenchés par l’ouverture des sept sceaux. Bien que le monde ait connu beaucoup de catastrophes naturelles et de désastres, nous ne pouvons pas nous représenter ce qui atteindra alors la terre.

Ces jugements seront terribles. Le mot destruction ne signifie pas forcément « anéantissement ». Il décrit ici la disparition de tout ce qui donne un sens à l’existence de l’homme. Ce n’est donc pas du jugement éternel qu’il est question ici.

Ces hommes seront jugés plus tard devant le grand trône blanc et seront condamnés pour toujours, mais ce qui est présenté ici, ce sont les jugements qui tomberont sur les hommes dans le temps de la grande tribulation.

Et de même qu’il n’y aura aucune échappatoire devant le jugement éternel, il n’y aura aucune possibilité non plus d’échapper à cette « destruction ». C’est une solennelle déclaration de l’apôtre, par le Saint Esprit : « … et ils n’échapperont point ».

Celui qui ne reçoit pas maintenant Jésus comme son Sauveur et son Seigneur connaîtra alors ce jugement.

Arrivé à ce point, je désire demander à mon lecteur :

Êtes-vous convaincu que vous ne connaîtrez pas ce jugement ?

Avez-vous une relation personnelle vitale avec le Seigneur Jésus ?

Il a porté aussi pour vous le jugement divin, afin que vous ne le connaissiez pas.

Et pour nous, croyants ? Pas d’hésitation, ce jugement ne nous atteindra pas.

Quand ce verset aura son accomplissement, nous serons déjà avec le Seigneur, s

elon sa promesse : « Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi

je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur la terre habitée tout entière »

(Apoc. 3:10). C’est bien de cette « heure de l’épreuve » qu’il est parlé en

1 Thessaloniciens 5:3, mais nous serons mis à l’abri. Comment ?

Avant qu’elle vienne. Voilà ce qui nous donne toute assurance.

Nous ne connaîtrons pas ces tourments parce que le Seigneur

nous aura enlevé auparavant auprès de lui.

Quel contraste entre les hommes de ce monde et les croyants !

Nous pouvons connaître la souffrance et la peine maintenant,

mais cependant nous goûtons déjà la paix intérieure.

Nous avons la paix avec Dieu (Rom. 5:1),

nous jouissons de la paix de Dieu et par-dessus

tout nous connaissons le Dieu de paix (Phil. 4:7, 9).

Notre sécurité pour le temps et pour l’éternité se fonde sur

l’œuvre accomplie par le Seigneur Jésus.

3. CONCLUSION

LE MONDE EST DANS UNE GRANDE AGITATION SUITE

A LA PANDEMIE A COVID 19

L’ANGE DE L’ETERNEL EST SUR UN CHEVAL ROUX ACCOMPAGNE

POUR PROCLAMER LE REPOS ET LA TRANQUILITE

  • DIEU EST AU CONTROL ET RIEN N’ECHAPPE
  • NE SOYONS PAS DANS LA DISTRACTION QUAND LA PAIX SERA PROCLAME DANS LE MONDE
  • SOYONS RASSURER
  • DIEU VOUS AIME

 

 

tout est calmenull

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *